USA, FL (904) 436-1577
  • Argentina Argentina: +54 (11) 5984-1811
  • Brazil Brazil: +55 (21) 3500-1548
  • Chile Chile: +56 (22) 581-4899
  • Spain España: +34 (95) 093-0069
  • Guatemala Guatemala: (502) 2268 1204
  • Mexico Mexico: +52 (33) 1031-2220
  • Panama Panama: +507 (7) 833-9707
  • Peru Peru: +51 (1) 709-7918
  • United States United States: +1 (904) 250-0943

COMMENT PREVOIR DES DOMMAGES CAUSÉS PAR LE VENT ET LE STRESS MÉCANIQUE

Les effets du stress mécanique de la culture dus au vent

L’action du vent peut être prévue si on tuteure les cultures d’espèces comme cucurbitaées et de solanacées, si on lui offre un support à la plante et on diminue les facteurs causant de stress mécanique de la culture par le vent, mais Qu’est-ce que c’est le vent? Selon le dictionnaire de La Real Académia Española il est définit comment : “Corriente de aire producida en la atmósfera por causas naturales », c’est-à-dire: « Courant d’air produit dans l’atmosphère par de causes naturelles ». Lesquels peuvent devenir des vents catastrophiques, des ouragans, des vents violents, des cyclones et des tornades, qui provoquent de dommages en plantes; on a observé que le vent contribue à diminuer la température foliaire, ce qui produit une diminution du déficit de pression de vapeur dans la couche limite de la feuille, affectant l’action photosynthetique de la plante; l’effet du stress mécanique dans la plante fait qu’elle perd ses forces qui lui permettent de se supporter à cause des mouvement de la plante ou de parties d’elles provoqué par les vents intensifiés. Il est aussi visible l’effet du vent dans des aspects physiologiques des végétales comme celui de la transpiration, la photosynthèse, l’intervention dans le transport du pollen ou la propagation des espèces; alors, ce qui est recommandé est de prendre des mesures préventives en utilisant un double filet à ramer. Actuellemet la planète est confrontée aux effets du changement climatique qui altèrent l’écosystème, alors, nous devons maintenir la sécurité dans l’ ensemencement au bénéfice du domaine du travail agricole. Comment on l’a déjà mentionné l’effet du vent sur les plantes est en rélation à son intensité et durée puisque les cultures exposées à des forts vents soufrent différemment le stress mécanique de la culture dans la plante, stress qui dépend de la variabilité et susceptibilité de l’espèce. L’action du vent dans les plantes commence avant tout dans la semence, qui est déposée dans la surface ou à une profondité minimal tout au long du terrain, ce qui provoque des retards dans la croissance et le développement de la plante à cause des vents violents, qui peuvent ou pas provoquer des lésions et créer de le stress mécanique dans la plante: rupture de branches, déchirer le fleurs ou les feuilles et même la chutes prémature des fruits, en diminuant la qualité attendue de production. Le vent ne fait pas que rendre stressée la plante de manière mécanique mais aussi la rendre stressée de manière hydrique, c’est-à-dire, il crée une réduction dans la réserve d’eau disponible qui est normalement regulée selon les rayons solairs, le terrain, la zone ou région d’élection pour la culture.Effets des rafales du vent en culture de tomate (solanum lycopersicum) Comme on peut l’apprécier dans l’image, l’action nuisible du vent dans les feuilles produit une incidence directe sur la surface foliaire de la plante, laquel produit des dommages permanents dans la feuille étant visibles en forme de lésions qui prennent la tonalité marron, des dépressions dues aux ruptures des tissus épidermiques et de déchirure de ces derniers ; les feuilles les plus jeunes seront plus susceptibles à cet effet et selon la force du vent le développement naturel de la plante sera affecté. Dans une étude microscopique réalisé (Thompson, 1974, Mac Kerron, 1976 ; Wilson, 1980), il a été possible d’observer qu’après le stress mécanique de la plante causé par le vent dans une feuille vue à travers un microscope dans le laboratoire de développement végétal, il y a des ruptures dans les cellules épidermiques des feuilles avec une surface d’aspect plat et avec des ruptures dans les structures des cellules epicuticulares, ceci est une des causes principales qui entrainent le développemet de la necroses dans la feuille suivi de la sècheresse et le décè végétal, qui obstrue la transportation de nutriments au végétal, et que dans certains cas la plante doit investir encore plus des énergies normalement nécessaires à d’autres aspects de la plante mais que dans ce cas est utilisé comme réserve pour produire, à partir de la photosynthèse, la régénération rapide et sa récupération pour survivre, mais si cette prise d’énérgie surpasse la capacité de la plante, elle peut prendre ses nutriments ce qui peut lui provoquer la mort cellulaire végétal et mourir, ces dommages sont parfois irréversibles et produisent à l’agriculteur des grandes pertes de culture.Les effets du vent et du stress mécanique peuvent causer des dommages cellulaires dans les plantes Un autre effet, plus grand et alors non moins important est l’effet causé dans le fruit par les rafales des vents violents qui sont nuisible et obserbables sur les fruits dans lesquels fréquentement l’effet du vent diminue sa valeur commercial par de blessures provoquées par la friction contre les branches, le tronc et même de feuilles mûres ; les blessures produites peuvent être restaurées par de tissus cicatricé qui au bout de plusieurs jours développent une couche protecteur par la friction et les coups causés par des vents, encore de basse intensité sur les fruits encore pas mûrs est la cause de la génération du tissu poreux sur l’epidermis du fruit, et ensemble à cet effet, les léssions sur les fruits qui les rendent vulnérable facilite la dispersion et rend facile l’entré aux pathogènes qui profitent du vent pour transporter leurs spores sans contrôle et à de très longues distances même à milliers de kilomètres, en causant la diffusion de plusieurs maladies de grande importance commerciale à une échelle continentale à travers les fruits.Les rafales des vents violents abîment les fruits de la tomate et affecte leur valeur commerciale Le filet à ramer comme méthode contre le stress mécanique causé par le vent Comme méthode préventive contre le stress mécanique de la culture il offre du support à la plante en s’appuyant sur le filet à ramer pendant son développement et face aux effets de l’environnement et il prévoir aussi les futures dommages qui peuvent produire ceux-ci. Le pallissage ou fixation des plantes, comme celles de familles de solanacées et de cucurbitacées : le chili, la courgette, le melon, le concombre, la tomate, l’aubergine, parmi d’autres, peut devenir plus facil avec l’utilisation de HORTOMALLA, si les cultures disposent d’un support dans lequel elle puisse bien se reposer et grandir correctement, en évitant que tant les fruits comme les feuilles soient abîmés par le contact entre elles-mêmes, ou avec des troncs ou bâtons qui lui provoquent stress à la plante, avec le palissage la culture attaindra plus facilment la lumière du soleil et l’effet de l’air et le vent sera moins nuisible, puisque comme support il aide la subsistance de la plante du même que le succès du fruit.Un bon palissage protège la plante des effets nuisibles dus au vent. Le palissage non seulement favorise le support de la plante mais la maturation homogène des fruits, en facilitant les tâches de soins et en réduisant le risque de problèmes de pestes et maladies, ainsi que la protéction des cultures contre de forts rafales du vent. Il faut aussi remarquer que le même type d’effets nuisibles de strees en plantes causés par le vent sont aussi causé par la manipulation des travailleurs pendant la taille et le palissage manuel, ce pourquoi HORTOMALLAS suggère de laisser les plantes se développer librement entre un système de double maille pour que le palissage soit passif et la même plante répose toute seule sur les carrés de la maille. Bióloga Myriam Nazario BIBLIOGRAPHIE Baker, J. T. 2007. Cotton seedling injury and recovery from Wind Bloown Sand Abrasion : I. Duration of exposure. Agronomy Journal. 99, 556-561. Bannan, M. W. ; Bindra, M. 1970. The influence of wind on ring width and cell length in conofe Kin, A. G. ; Ledent, J. F. 2003. Efectos del viento sobre las plantes. Sur : Viento, suelo y plantas (Vent, sol et plantes.) Golberg, A. D. Et A.G. Kin, eds. Éditions INTA. p 45-72. ; Ledent, J. F. 1994. Effect of strong winds on young maize seedlings. In : Proceedings Wilson, J. 1980. Macroscopic features of wind damage to leaves of Hacer pseudoplatanus L. and its relationship with season, leaf age and windspeed. Annals of Botany. 46, 303-311.

Hortomallas Hortomallas

HORTOMALLAS manufactures and markets crop support nettings (trellising and tutoring as alternatives to the raffia twine labor intensive traditional system) that increase crop quality. Our Mission is to: INCREASE VEGETABLE CROP YIELD AND PROFITABILITY TO ALL THOSE VEGETABLES THAT NEED TUTORING AND SUPPORT USING NETTING INSTEAD OF RAFFIA. Since 1994 we help professional growers and farmers improve their cucumber, tomatoes, melon, zucchini, bean, chile, peppers crops where trellises and supports are needed. HORTOMALLAS is the ideal system for cucurbitacea and solonacea to improve their phytosanitary conditions, while increasing the solar exposure and the brix degrees. Besides the obvious labor costs savings, the use of HORTOMALLAS increases the life span of the plant, allowing longer periods of harvests and of a greater quality. Call us, our crop specialists will help you with specialized attention in the Americas and the Iberian Peninsula!

Laisser un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.