Palissade de Tuteurs avec le Filet à Ramer

Sans éléments verticaux, un jardin gourmand tout plat paraît vite assez fade; ses légumes qui grimpent sur des supports (Filet à ramer), c’est tellement plus attrayant. En plus, leur ombre freine la montée à graines des espèces sensibles à la chaleur. La récolte est à portée de main. Pensez à intégrer ces structures au moment de démarrer votre potager.Une palette pleine de charme dans laquelle vous pouvez piocher dès à présent, même si la fraîcheur des températures n’autorise pas encore la mise en place de tous les légumes.guias de cundeamor en HORTOMALLAS– Palissade de tuteurs serrés d’1,30m de hauteur (petits pois). La structure a un faux air de ganivelle (clôture de châtaignier très employée en bordure des dunes ou des parcelles forestières). Les tuteurs peuvent être très proches les uns des autres, distants de 1 à 2cm. Tout dépend de votre budget (plus il y a de tuteurs, plus ça coûte cher). Ils sont plantés verticalement dans la terre et reliés, en haut et en bas, par un filin métallique.Imagen 4(1)– Palissade de rames de noisetier (petits pois). La structure ressemble à une barrière de lit pour enfant. Les noisetiers produisent des branches rectilignes de faible diamètre (les gaules) intéressantes à récupérer pour former toutes sortes de supports. Pour maintenir les tiges coupées en place, à bon intervalle (tous les 10cm environ), emboîtez les tiges en haut et en bas dans deux tasseaux épais horizontaux perforés à l’aide d’une scie cloche de même diamètre que les gaules.– Grands tuteurs réunis en « tente canadienne » ou en « tipis » (haricots). Dans les deux cas, choisissez des tuteurs en bambou les plus longs possible (2,50m de hauteur).Pour la tente canadienne: les tuteurs sont plantés par paires, à 60 cm de distance, face à face, inclinés l’un en direction de l’autre de façon à former un « V » à l’envers. Prévoyez au moins 4 ou 5 paires distantes de 40cm. Objectif: fabriquer un support d’environ 2m de longueur. Pour stabiliser l’ensemble, la rigidité, un tuteur vertical doit reposer sur tous les « X » des tuteurs inclinés, au sommet. Ficelle, raphia, fils électriques, utilisez ce que vous avez sous la main pour les attacher.Pour le tipi: il suffit de réunir 3 ou 4 tuteurs répartis comme pour constituer un clocher d’église.– Filet à ramer tendu entre des piquets (pois, haricots, cornichons). Ce filet souple (2m x 8m) à larges mailles, en polyéthylène vert, est prêt à l’emploi. Vous devez simplement le fixer entre des piquets verticaux. Autre solution: le grillage à poules (petites mailles) ou à moutons (grandes mailles, de taille decrescendo à mesure que l’on s’approche du sol) également tendu verticalement.– Tuteurs spiralés (tomates). Ils sont prêts à l’emploi. Vous n’avez pas besoin d’attaches, il suffit de coincer la tige des plantes au fur et à mesure de sa croissance.– Cultures surélevées (tous les légumes). Plus solides que des plessis, des planches fixées sur la tranche de façon à former un cadre haut de 20 à 30cm retiennent durablement la terre. Largeur idéale de la parcelle: 1,20m. Choisissez la longueur qu’il vous plaira. Pour maintenir les planches d’équerre, clouez ou vissez (vis en inox) des tasseaux dans les angles.Autres méthodes pour apporter du relief: arbres fruitiers en cordons verticaux ou horizontaux (pommiers) en bordure du potager, cultures formant un buisson élevé (topinambour). AP http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20120406.FAP2388/le-coin-du-jardinier-du-relief-au-potager.html

HORTOMALLAS

HORTOMALLAS produit et encourage l’utilisation des filets agricoles (filets à ramer, de palissage et de support de cultures) qui améliorent la qualité des cultures. Notre mission : AUGMENTER LA RENTABILITÉ DES CULTURES QUI REQUIÈRENT TUTEURAGE ET SUPPORT EN UTILISANT DES FILETS À RAMER AU LIEU DE RAPHIA TENDU MANUELLEMENT. Depuis 1994 nous aidons les agriculteurs à améliorer leurs cultures de concombres, tomates, melons, courgettes, haricots, piments et toute culture qui requiert un tuteurage. HORTOMALLAS est un système parfait pour que les cucurbitacées et les solanacées aient de meilleures conditions phytosanitaires, augmentant l’exposition solaire et le degré brix. Outre l’évidente réduction du coût de la main d’œuvre et des produits agrochimiques, en utilisant HORTOMALLAS, on réussit à allonger la durée de vie de la plante, permettant ainsi des récoltes plus denses et de meilleure qualité ! Contactez-nous, nos agronomes vous porteront une attention spécialisée, et ce dans toute la Péninsule Ibérique et dans toute l’Amérique!

Laisser un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.