menu
Buscar:
Panal
Abeja
Curva
Galería
Videos
Artículos
Whatsapp
Mail
Chat
Les maladies pour des moisissures phytopatogènes dans les cultures du concombre.

Les maladies pour des moisissures phytopatogènes dans les cultures du concombre.

La formation de concombres avec HORTOMALLAS® peut prévenir les pertes dues aux maladies fongiques.

Dans des conditions d’humidité forte ou des pluies, comme vous pouvez le regarder dans cette vidéo, palisser avec HORTOMALLAS® augmente la circulation de l’air et réduit les maladies fongiques.
Le concombre est considéré l’un des légumes avec plus d’importance mais il est facilement attaqué pour des moisissures ou des champignons. Il est importante dans l’industrie agricole, étant donné qu’il est une légume avec une grande demande dans le secteur alimentaire et dans la cosmétique ; et dans le secteur économique, son importance est dû à qu’il génère beaucoup de travaux dans le champ.
maille de tuteur, maille de treillis hortomalla
Beaucoup des avantages des mailles à palisser HORTOMALLAS®

Avec HORTOMALLAS®, l’agriculteur offre ce qui est nécessaire à sa récolte pour atteindre une bonne qualité de production, ainsi qu’un système d’accompagnement qui aide à prévenir la formation de certaines infections.

L’application de traitements préventifs contre les ravageurs et les maladies minimise aussi le risque que la culture souffre de toute maladie, évitant ainsi des pertes de production importantes.

maille de tuteur, maille de treillis hortomesh
Grandir les concombres dans un espalier augmente la production et réduit le mycose grâce à une meilleure aération.

Quelles sont les causes de l’infection fongique dans le concombre.

L’infection des cultures peut être due à de multiples causes.La propagation des maladies par les moisissures peut être due à : éclaboussures d’eau, contamination par une autre plante infectée et infection par des outils contaminés.

En plus, les maladies à cause des moisissures nécessite des longs périodes avec des grandes concentrations d’humidité.

Le mal de la tige

champignon concombre
De la mycose dans le concombre : les moisissures qui causent le mal de la tige sont plusieurs.

Cette maladie est causée par un groupe de moisissures du sol, Phytophthora spp., Pythium spp. et Fusarium spp. En tant que symptôme, il provoque des problèmes au moment de la germination et chez les semis nouvellement nés, on peut observer le flétrissement et la pourriture à la base de la tige.Si le fruit est en contact avec le sol, il peut pourrir, comme à la base de la tige.

Le chancre gommeux de la tige (Didymella bryoniae)

Le champignon Didymella bryoniae attaque le cou de la plante, comme des symptômes il présent des lésions aqueuses avec une coloration tâchée ; sur ces lésions du dégageait en forme des gouttes peut être observé. Quand cette maladie évolue, ces lésions acquis une coloration noire. Dans des attaques forts à la plante, elle pourrait collapser.  Régulièrement il n’est pas commun que l’infection attaque le fruit, mais si cela passe, le fruit présent une pourriture molle.

Mildiou Laineux 

champignons au concombre
Le mildiou est une maladie fongique commune sur le concombre

Le Pseudoperonospora cubensis est le responsable de cette maladie appelée mildiou laineux. Celle-ci est une maladie commune dans le concombre, ceci grâce à qu0il nécessite des espaces de temps avec des concentrations d’humidité. Cette maladie attaque foliairement.

Comme premier symptôme, la plante présent des tâches en couleur jaune clair ou vert qui après prendre une coloration jaune brillante ; ces caractéristiques sont observées dans le faisceau ; pendant que dans le dos les tâches présentent une coloration claire ;

si la maladie est forte, ces tâches grandissent en produisant une nécrosion  dans les tissus, en provoquant que les feuilles tombent des plantes, ce qui provoque une défoliation qui laisse exposés les fruits au soleil. Si les conditions favorisent aux moisissures, des sporanges (des structures qui contiennent les spores)  apparaissent dans les dos de la feuille avec un aspect laineux.

Oïdium ou mildiou poudreux


concombre oïdium
L’oïdium est une moisissure peu commun dans le concombre, mais une fois que la plante est attaquée, il peut tomber les feuilles.

Les responsables de cette maladie sont fuligine y Erysiphe cichoracearum. Le concombre est résistant à cette maladie, mais si les conditions qui favorisent à la moisissure sont présentes et la plante de concombre n’est pas complétement saine, elle va acquérir cette infection.

Lorsque l’oïdium se développe, il affecte les feuilles, les tiges et parfois aussi les fruits.. Les lésions qui ont peut observer dans la feuille, ce sont des tâches en couleur blanc avec un aspect poudreux (c’est d’ici que le nombre de mildiou poudreux provient). Si l’infection continue à avancer, les feuilles se recroquevillent y à la fin elles tombent de la plante. Si les lésions qui sont présentes dans la tige avancent à cause de la forte infection, elles finissent par acquérir une coloration jaune et après elles sèchent.

La tâche de la feuille


Le champignon Alternaria cucumerina infecte les plantes affectant la tige, les feuilles ou les fruits.
.

Les premiers à montrer les dégâts sont les feuilles, sur lesquelles on peut voir des taches sombres d’aspect nécrotique. Pendant la maladie avance, les tâches acquièrent une coloration plus obscure.

La pourriture grise

Botrytis pepino
Le fongus de la Botrytis a besoin d’être remue de la culture parce qu’il est hautement contagieux. C’est très important de ne pas toucher les plantes saines après d’avoir manipulé une plante affectée par cette mycose (manipulée par l’élagage ou le palissage).

Botrytis cinerea est le responsable de cette maladie. La manière de la contagion est similaire à celle des maladies précédentes, et c’est aussi important de remuer totalement les structures des cultures précédentes.

Si les plantes qui ont acquis la moisissure sont encore en étape jeune, elles présenteront de la flétrissure, pendant que les plantes plus âgées présentent des tâches avec une coloration irrégulière dans les pétales et les feuilles.

Quand la moisissure arrive à infecter le fruit, i présent des symptômes comme la pourriture douce et on peut observer le mycélium avec une coloration grise.

 

La pourriture blanche

 

pourriture du concombre
Cette moisissure est connue par sa couleur et par la flétrissure qui produit dans les plantules.

Le responsable de cette maladie est Sclerotinia sclerotiorum. De la même manière que la pourriture grise, cette moisissure produit de la flétrissure dans les plantules.

La plante peut présenter des parties pourries, qui ont initialement une consistance aqueuse puis finissent par sécher complètement la plante mais cachent un mycélium de moisissure blanche, qui évolue vers une couleur noire. Si la plante présente la pourriture dans sa tige, celle-ci finit par collapser.

Oidiopsis

Leveillula taurica est la moisissure qui provoque l’oidiopsis. Cette moisissure est observée sporadiquement dans les cultures de concombre.

Comme effets, des taches jaunes sont observées sur les feuilles et la croissance d’un tissu blanc dans le même.

Quand la feuille se trouve très affectée dû au progrès de la maladie, elle finit par tomber de la plante, en donnant aux rayons de soleil d’affecter le fruit.

Système de prévention de la mycose dans le concombre avec le palissage HORTOMALLAS®

maladies du concombre
HORTOMALLAS® réduit au minimum le besoin d’utiliser fréquemment les mains pour guider ou palisser les plantes de concombre.

La manière dont les maillages espaliers HORTOMALLAS® comme un système de palissage aident aux cultures, c’est en leur donnant un soutien vertical.

Ce support éloigne la plante du sol, l’empêchant d’entrer en contact direct avec toute accumulation d’humidité qui pourrait se trouver dans le sol. Il augmente aussi la zone d’exposition aux rayons de soleil, en augmentant l’activité photosynthétique de la plante.

En plus de lui donner une meilleure aération en aidant à éliminer les concentrations d’humidité. Également, il rend possible une réduction de main d’œuvre, que ajoutée a tout, réduit beaucoup le nombre de possibles sources d’infection

.

soutenir le plant de concombre
Palisser les plantes de concombre avec HORTOMALLAS® est très rentable

Des mesures de prévention et du control des moisissures dans le concombre

  • Réaliser les pratiques culturelles en temps
  • Réaliser les processus de désinfection du terrain, du sol, et aussi des structures qui forment partie des installations.
  • ont des grains qui ne sont pas contaminés.
  • Proportionner des systèmes de palissage aux cultures.
  • Faire les activités culturelles en prenant en compte les mesures de santé adéquates; désinfecter les travailleurs, les outils avant et après la manipulation d’une plante.
  • Appliquer des traitements préventifs.
  • Réaliser des surveillances constantes aux cultures pour identifier des possibles sources d’infection.
  • Supprimer les plantes malades du reste de la culture.
  • Ne pas exposer cultures à très forte humidité pendant de longues périodes.
  • Compter avec un système de drainage adéquat.
  • Implémenter la rotation des cultures.

Les produits recommandés pour le traitement des maladies causées par les moisissures sont : thiophanate méthyl, carbendazime, propamocarbe, prochloraz, tébuconasol-triadiménol, azoxystrobine, propinèbe plus provalicab, chlorothalonil, hydroxyde de cuivre, bénomyl. Le traitement à appliquer dépendra de la moisissure qui soit présente dans la culture.

Auteur : Biologiste Diana JIMÉNEZ

HORTOMALLAS® raphia treillis treillis concombre cornichon tuteur tuteur
HORTOMALLAS® augmente la qualité et la quantité du produit, dans ce cas du concombre, en levant le fruit du sol, et en évitant les tâches et en réduisant l’usage des produits agrochimiques et de main d’œuvre.

Référence :

Alonzo-Torres M. 2007. Producción de Hortalizas todo el año. Mozambique. Pris le 11 novembre 2015 de http://www.entwicklung.at/uploads/media/5_Manual_f%C3%BCr_Gemuesebau.pdf

Zamudio González, B. Felix Reyes, A. 2014. Producción de pepino bajo invernadero en Valles Altos del Estado de México. Pris le 11 novembre 2015 de http://siproduce.sifupro.org.mx/seguimiento/archivero/15/2013/anuales/anu_2033-25-2014-05-1.pdf

Productores de Hortalizas. 2005. Plagas y enfermedades de cucurbitáceas. Guía de identificación y manejo. Pris le 11 novembre 2015 de http://vegetablemdonline.ppath.cornell.edu/NewsArticles/CucurbitsSpanish.pdf

Arias S. 2007. Proyecto de diversificación económica rural. Manual de producción. Producción de pepino. Pris le 11 novembre 2015 de http://www.innovacion.gob.sv/inventa/attachments/article/3574/Manual%20para%20Producci%C3%B3n%20de%20Pepino.pdf

Voulez-vous voir plus d’images du maillage pour soutien du concombre ?

ACHETER

Notre mission

L’AUGMENTATION DU RENDEMENT DES CULTURES VEGETALES ET LA RENTABILITÉ DE TOUS CES LÉGUMES QUI ONT BESOIN DE PALISSAGE ET DE SOUTIEN EN UTILISANT DES MAILLAGES À LA PLACE DU RAHIA. 

HORTOMALLAS® produit and vend du maillage et des mailles pour soutien des cultures (treillisser and palisser comme une alternative au travail intensif du système traditionnel avec du fil de raphia), ce qui augmente la qualité des cultures.

Depuis 1994, nous aidons les producteurs professionnels et les agriculteurs à améliorer leurs cultures de concombres, de tomates, de melons, de courgettes, de haricots, de chili et de poivrons où des autres cultures dont des supports sont nécessaires.

HORTOMALLAS® est le système idéal pour les cucurbitacées et les solanacées pour améliorer leurs conditions phytosanitaires, tout en augmentant l’exposition solaire et les degrés brix.

l’utilisation de HORTOMALLAS® augmente la durée de vie de la plante, en permettant des périodes de récolte plus longues et d’une plus grande qualité. Appelez-nous, nos spécialistes des cultures vous aideront avec une attention spécialisée dans les Amériques et la péninsule ibérique!

La formation de concombres avec HORTOMALLAS® peut prévenir les pertes dues aux maladies fongiques.

Dans des conditions d’humidité forte ou des pluies, comme vous pouvez le regarder dans cette vidéo, palisser avec HORTOMALLAS® augmente la circulation de l’air et réduit les maladies fongiques.
Le concombre est considéré l’un des légumes avec plus d’importance mais il est facilement attaqué pour des moisissures ou des champignons. Il est importante dans l’industrie agricole, étant donné qu’il est une légume avec une grande demande dans le secteur alimentaire et dans la cosmétique ; et dans le secteur économique, son importance est dû à qu’il génère beaucoup de travaux dans le champ.
maille de tuteur, maille de treillis hortomalla
Beaucoup des avantages des mailles à palisser HORTOMALLAS®

Avec HORTOMALLAS®, l’agriculteur offre ce qui est nécessaire à sa récolte pour atteindre une bonne qualité de production, ainsi qu’un système d’accompagnement qui aide à prévenir la formation de certaines infections.

L’application de traitements préventifs contre les ravageurs et les maladies minimise aussi le risque que la culture souffre de toute maladie, évitant ainsi des pertes de production importantes.

maille de tuteur, maille de treillis hortomesh
Grandir les concombres dans un espalier augmente la production et réduit le mycose grâce à une meilleure aération.

Quelles sont les causes de l’infection fongique dans le concombre.

L’infection des cultures peut être due à de multiples causes.La propagation des maladies par les moisissures peut être due à : éclaboussures d’eau, contamination par une autre plante infectée et infection par des outils contaminés.

En plus, les maladies à cause des moisissures nécessite des longs périodes avec des grandes concentrations d’humidité.

Le mal de la tige

champignon concombre
De la mycose dans le concombre : les moisissures qui causent le mal de la tige sont plusieurs.

Cette maladie est causée par un groupe de moisissures du sol, Phytophthora spp., Pythium spp. et Fusarium spp. En tant que symptôme, il provoque des problèmes au moment de la germination et chez les semis nouvellement nés, on peut observer le flétrissement et la pourriture à la base de la tige.Si le fruit est en contact avec le sol, il peut pourrir, comme à la base de la tige.

Le chancre gommeux de la tige (Didymella bryoniae)

Le champignon Didymella bryoniae attaque le cou de la plante, comme des symptômes il présent des lésions aqueuses avec une coloration tâchée ; sur ces lésions du dégageait en forme des gouttes peut être observé. Quand cette maladie évolue, ces lésions acquis une coloration noire. Dans des attaques forts à la plante, elle pourrait collapser.  Régulièrement il n’est pas commun que l’infection attaque le fruit, mais si cela passe, le fruit présent une pourriture molle.

Mildiou Laineux 

champignons au concombre
Le mildiou est une maladie fongique commune sur le concombre

Le Pseudoperonospora cubensis est le responsable de cette maladie appelée mildiou laineux. Celle-ci est une maladie commune dans le concombre, ceci grâce à qu0il nécessite des espaces de temps avec des concentrations d’humidité. Cette maladie attaque foliairement.

Comme premier symptôme, la plante présent des tâches en couleur jaune clair ou vert qui après prendre une coloration jaune brillante ; ces caractéristiques sont observées dans le faisceau ; pendant que dans le dos les tâches présentent une coloration claire ;

si la maladie est forte, ces tâches grandissent en produisant une nécrosion  dans les tissus, en provoquant que les feuilles tombent des plantes, ce qui provoque une défoliation qui laisse exposés les fruits au soleil. Si les conditions favorisent aux moisissures, des sporanges (des structures qui contiennent les spores)  apparaissent dans les dos de la feuille avec un aspect laineux.

Oïdium ou mildiou poudreux


concombre oïdium
L’oïdium est une moisissure peu commun dans le concombre, mais une fois que la plante est attaquée, il peut tomber les feuilles.

Les responsables de cette maladie sont fuligine y Erysiphe cichoracearum. Le concombre est résistant à cette maladie, mais si les conditions qui favorisent à la moisissure sont présentes et la plante de concombre n’est pas complétement saine, elle va acquérir cette infection.

Lorsque l’oïdium se développe, il affecte les feuilles, les tiges et parfois aussi les fruits.. Les lésions qui ont peut observer dans la feuille, ce sont des tâches en couleur blanc avec un aspect poudreux (c’est d’ici que le nombre de mildiou poudreux provient). Si l’infection continue à avancer, les feuilles se recroquevillent y à la fin elles tombent de la plante. Si les lésions qui sont présentes dans la tige avancent à cause de la forte infection, elles finissent par acquérir une coloration jaune et après elles sèchent.

La tâche de la feuille


Le champignon Alternaria cucumerina infecte les plantes affectant la tige, les feuilles ou les fruits.
.

Les premiers à montrer les dégâts sont les feuilles, sur lesquelles on peut voir des taches sombres d’aspect nécrotique. Pendant la maladie avance, les tâches acquièrent une coloration plus obscure.

La pourriture grise

Botrytis pepino
Le fongus de la Botrytis a besoin d’être remue de la culture parce qu’il est hautement contagieux. C’est très important de ne pas toucher les plantes saines après d’avoir manipulé une plante affectée par cette mycose (manipulée par l’élagage ou le palissage).

Botrytis cinerea est le responsable de cette maladie. La manière de la contagion est similaire à celle des maladies précédentes, et c’est aussi important de remuer totalement les structures des cultures précédentes.

Si les plantes qui ont acquis la moisissure sont encore en étape jeune, elles présenteront de la flétrissure, pendant que les plantes plus âgées présentent des tâches avec une coloration irrégulière dans les pétales et les feuilles.

Quand la moisissure arrive à infecter le fruit, i présent des symptômes comme la pourriture douce et on peut observer le mycélium avec une coloration grise.

 

La pourriture blanche

 

pourriture du concombre
Cette moisissure est connue par sa couleur et par la flétrissure qui produit dans les plantules.

Le responsable de cette maladie est Sclerotinia sclerotiorum. De la même manière que la pourriture grise, cette moisissure produit de la flétrissure dans les plantules.

La plante peut présenter des parties pourries, qui ont initialement une consistance aqueuse puis finissent par sécher complètement la plante mais cachent un mycélium de moisissure blanche, qui évolue vers une couleur noire. Si la plante présente la pourriture dans sa tige, celle-ci finit par collapser.

Oidiopsis

Leveillula taurica est la moisissure qui provoque l’oidiopsis. Cette moisissure est observée sporadiquement dans les cultures de concombre.

Comme effets, des taches jaunes sont observées sur les feuilles et la croissance d’un tissu blanc dans le même.

Quand la feuille se trouve très affectée dû au progrès de la maladie, elle finit par tomber de la plante, en donnant aux rayons de soleil d’affecter le fruit.

Système de prévention de la mycose dans le concombre avec le palissage HORTOMALLAS®

maladies du concombre
HORTOMALLAS® réduit au minimum le besoin d’utiliser fréquemment les mains pour guider ou palisser les plantes de concombre.

La manière dont les maillages espaliers HORTOMALLAS® comme un système de palissage aident aux cultures, c’est en leur donnant un soutien vertical.

Ce support éloigne la plante du sol, l’empêchant d’entrer en contact direct avec toute accumulation d’humidité qui pourrait se trouver dans le sol. Il augmente aussi la zone d’exposition aux rayons de soleil, en augmentant l’activité photosynthétique de la plante.

En plus de lui donner une meilleure aération en aidant à éliminer les concentrations d’humidité. Également, il rend possible une réduction de main d’œuvre, que ajoutée a tout, réduit beaucoup le nombre de possibles sources d’infection

.

soutenir le plant de concombre
Palisser les plantes de concombre avec HORTOMALLAS® est très rentable

Des mesures de prévention et du control des moisissures dans le concombre

  • Réaliser les pratiques culturelles en temps
  • Réaliser les processus de désinfection du terrain, du sol, et aussi des structures qui forment partie des installations.
  • ont des grains qui ne sont pas contaminés.
  • Proportionner des systèmes de palissage aux cultures.
  • Faire les activités culturelles en prenant en compte les mesures de santé adéquates; désinfecter les travailleurs, les outils avant et après la manipulation d’une plante.
  • Appliquer des traitements préventifs.
  • Réaliser des surveillances constantes aux cultures pour identifier des possibles sources d’infection.
  • Supprimer les plantes malades du reste de la culture.
  • Ne pas exposer cultures à très forte humidité pendant de longues périodes.
  • Compter avec un système de drainage adéquat.
  • Implémenter la rotation des cultures.

Les produits recommandés pour le traitement des maladies causées par les moisissures sont : thiophanate méthyl, carbendazime, propamocarbe, prochloraz, tébuconasol-triadiménol, azoxystrobine, propinèbe plus provalicab, chlorothalonil, hydroxyde de cuivre, bénomyl. Le traitement à appliquer dépendra de la moisissure qui soit présente dans la culture.

Auteur : Biologiste Diana JIMÉNEZ

HORTOMALLAS® raphia treillis treillis concombre cornichon tuteur tuteur
HORTOMALLAS® augmente la qualité et la quantité du produit, dans ce cas du concombre, en levant le fruit du sol, et en évitant les tâches et en réduisant l’usage des produits agrochimiques et de main d’œuvre.

Référence :

Alonzo-Torres M. 2007. Producción de Hortalizas todo el año. Mozambique. Pris le 11 novembre 2015 de http://www.entwicklung.at/uploads/media/5_Manual_f%C3%BCr_Gemuesebau.pdf

Zamudio González, B. Felix Reyes, A. 2014. Producción de pepino bajo invernadero en Valles Altos del Estado de México. Pris le 11 novembre 2015 de http://siproduce.sifupro.org.mx/seguimiento/archivero/15/2013/anuales/anu_2033-25-2014-05-1.pdf

Productores de Hortalizas. 2005. Plagas y enfermedades de cucurbitáceas. Guía de identificación y manejo. Pris le 11 novembre 2015 de http://vegetablemdonline.ppath.cornell.edu/NewsArticles/CucurbitsSpanish.pdf

Arias S. 2007. Proyecto de diversificación económica rural. Manual de producción. Producción de pepino. Pris le 11 novembre 2015 de http://www.innovacion.gob.sv/inventa/attachments/article/3574/Manual%20para%20Producci%C3%B3n%20de%20Pepino.pdf

Voulez-vous voir plus d’images du maillage pour soutien du concombre ?

ACHETER

Notre mission

L’AUGMENTATION DU RENDEMENT DES CULTURES VEGETALES ET LA RENTABILITÉ DE TOUS CES LÉGUMES QUI ONT BESOIN DE PALISSAGE ET DE SOUTIEN EN UTILISANT DES MAILLAGES À LA PLACE DU RAHIA. 

HORTOMALLAS® produit and vend du maillage et des mailles pour soutien des cultures (treillisser and palisser comme une alternative au travail intensif du système traditionnel avec du fil de raphia), ce qui augmente la qualité des cultures.

Depuis 1994, nous aidons les producteurs professionnels et les agriculteurs à améliorer leurs cultures de concombres, de tomates, de melons, de courgettes, de haricots, de chili et de poivrons où des autres cultures dont des supports sont nécessaires.

HORTOMALLAS® est le système idéal pour les cucurbitacées et les solanacées pour améliorer leurs conditions phytosanitaires, tout en augmentant l’exposition solaire et les degrés brix.

l’utilisation de HORTOMALLAS® augmente la durée de vie de la plante, en permettant des périodes de récolte plus longues et d’une plus grande qualité. Appelez-nous, nos spécialistes des cultures vous aideront avec une attention spécialisée dans les Amériques et la péninsule ibérique!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

cuadro verdeLes catégories

IrArriba